Labels

Friday, December 5, 2014

Les washes de chez Secret Weapon


 Dans le domaine de la peinture, les washes jouent un rôle bien particulier et essentiel. Je ne vais pas faire un article détaillé sur les washes (j'aurais trop peur de raconter des bêtises) mais simplement un compte rendu de mon utilisation de certains washes de la gamme de chez secret weapon.

Les qualités que je recherche pour mes washes :

- il faut qu'elles ne teintent pas trop les couleurs une fois appliquées
- il faut qu'elles coulent bien dans les creux pour faire les ombrages
- les couleurs doivent être utiles et variées

Pendant très très longtemps je n'ai utilisé que celles de chez citadel (badab black puis nuln oil pour le noir, devlan mud/agrax earthshade en brun etc.). Plusieurs problèmes : le pot, manque de nuances, ça ne coule pas autant dans les creux que par exemple un "oil/enamel wash" et donc il est parfois difficile de faire les détails du type "pannel line" (les petites fentes qui séparent par exemple les plaques de blindage).

J'ai testé le oil/enamel wash : il s'agit de tubes de peinture à huile qu'il faut beaucoup diluer dans du white spirit ou un autre solvant approprié (odorless thinner par exemple). J'ai même testé les wash de chez AK interactive (une gamme spécialisée dans les weathering effects). Le gros gros problème de cette technique (que je ne maîtrise pas du tout) c'est que ça sent plutôt fort (même avec un "odorless thinner" comme solvant), ça me donne mal à la tête, et du coup je préfère éviter d'avoir ces produits quand même toxique sur mon bureau (il y a une tête de mort sur le white spirit quand même...) qui est dans notre salon.

Bref retour aux wash à solvant à base d'eau. J'ai donc pris des washes de chez vallejo. Au moment de l'application, je retrouve le comportement des washes oil/enamel mais ensuite je trouve qu'en séchant ça ne se comporte pas  bien (sorte d'effet capillaire qui teinte les zone autour). Si quelqu'un à la solution, je suis preneur.

Enfin, après avoir laissé passer pas mal de temps et avoir utilisé un ou deux pots de badab black sur mon PHR et d'autres projets, je me suis laissé tenté par les washes Secret weapon.

Premier point positif, la gamme est beaucoup plus étendue : 30 teintes, allant du noir (strong body black) jusqu'au jaune et au rose vif.

Bon, soyons honnêtes, certaines couleurs sont probablement gadget, je pense que par exemple cotton candy (le rose) ne me servira jamais. J'ai donc sélectionné une dizaine de teinte que je pensais être les plus utiles. Voila ce que j'ai testé, et une idée de la couleur que cela donne.

- strong body black : noir plus foncé que badab black/nuln oil
- soft body black : noir équivalent à badab black/ nuln oil
- armor wash : je dirais équivalent 50/50 nuln oil/ agrax earthshade. Très bien pour un wash sur des parties métalliques un peu salies
- blue black : théoriquement je suppose un noir bleuté. Dans la pratique je trouve le rendu vraiment bizarre. C'est très foncé, et avec une granulosité peut être pas normale. A voir si le pot n'était pas défectueux (ça arrive parfois).
- concrete : wash gris moyen. C'est une teinte qui m'a beaucoup manqué et que je crée parfois moi même avec des résultats variables...
- golden brown (metallic) : un wash métallique (avec des pigments métalisés dedans). Comme son nom l'indique en fait. Ca reste une teinte assez claire.
- ruby : un rouge profond légèrement violacé
- sewer water : un brun vert sale
- stone : un brun vert plus clair que sewer water
- storm could : un gris bleu

Niveau prix, on est a environ 3 euros le pot, il s'agit de pots compte goutte qui ont des avantages par rapport aux pots citadel (ça sêche pas ou peu, on peut compter les gouttes, pratique pour utiliser avec un aéro). La quantité par pot doit être assez standard je suppose (17mm ?). Pour ma part je ne les utilise pas purs mais dilué a 1/1 avec de l'eau.

Pour conclure :

J'aime :
- la variété des teintes
- la bouteille compte-goutte
- certaines teintes sont très bien

Ce qui me laisse plus dubitatif :

- teintes défectueuses ? Blue black...
- certaines couleurs gadgets
- ça reste des washs base eau tout ce qui a de plus classique, on est pas dans le comportement d'un enamel wash. Bon j'arrive à m'en sortir avec.



devant chaque pot de secret weapon wash, un gun wagon DZC sous couché blanc puis un passage de secret weapon correspondant (sauf golden brown et ruby, 2 passages).
Pour mieux voir les étiquettes...



2 comments:

  1. Hi,

    thanks for the info. You might want to try out Flory washes. http://www.florymodels.co.uk/washes/

    They are perfect for the PHR panel lines too.They work like oil washes (varnish-wash-varnish), with slightly inferior flow characteristics - but without the danger of screwing up your model. The secret is that they are based on natural clay-so whenever you don't like an effect you just rub it off and redo it.
    Word of warning - if you use it on matte varnish, traces are left - but if used on purpose you get the perfect darkening/weathering effect.

    Regards

    - Ljevid

    ReplyDelete
    Replies
    1. Thank you, I'll try to get some Flory washes. I already knew about them but I was curious about how they are different from washes from other ranges. I always work on gloss/satin varnished models with my washes, so I guess there are no risk of traces (I hope) !

      Cheers

      PHG

      Delete